( Republished from, LA TEMPETE DE TROPIQUE 05/02/2020 )

Dans un entretien à la presse le samedi dernier, Jenny Dakosta Van Mputu, président de Non Impunity of the Congolese State(NICS), une organisation non gouvernementale de défense et de promotion des droits de l’homme, entend mobiliser les ressources  pour saisir la cour Pénale Internationale (CPI) et d’autres instances judiciaires internationales, afin de faire la lumière sur les tueries à Beni et au Kasaï.

Pour lui, l’impunité ne sera pas tolérée en RD Congo et il souhaite saisir ces instances judiciaires  en vue de rendre justice à la population de Beni et de Kasaï, victimes de tueries, face à l’incapacité du pouvoir de Kinshasa. D’après le président de NICS, ce qui se passe à Beni avec les violations massives des droits de l’homme par les massacres constitue  des crimes contre l’humanité, relevant de la CPI.

Jenny Dakosta Van Mputu regrette que la population civile soit tuée à Beni comme si l’Etat n’existe pas en RDC. L’homme compare la situation de Beni à celle du Kasaï avec le phénomène Kamuina Nsapu, où plusieurs Congolais ont été abattus  et d’autres contraints en errance dans leur propre pays.

La situation sécuritaire imprévisible à Beni préoccupe  l’ONDGH « Non Impunity of the Congolese State » qui, à travers des contacts au niveau international et national, entend saisir les instances judiciaires pour que les auteurs des massacres de Beni et du Kasaï répondent de leurs actes.

NICS fustige également les restrictions des libertés publiques, les arrestations arbitraires, les privations des droits civils et politiques à certains Congolais par le régime en place. C’est ainsi que Jenny Dakosta Van Mputu reste engagé avec d’autres Congolais à promouvoir et défendre les droits de l’homme en RDC à travers la lutte contre l’impunité des auteurs des crimes relevant de la CPI.  NICS compte  dépêcher une mission  à Beni et ses environs pour s’enquérir de la situation, a note son président.

Par GKM

Jenny Van Dakosta Mputu

(Directeur exécutif adjoint Directeur exécutif national)

Jenny DAKOSTA VAN MPUTU Human Right Militant, Président fondateur ET DU NICS – Organisation droite. Humaine

Sheffield, le 05 Fevrier 2020

Categories: Uncategorized

0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *