L\'actualité de la RDC en temps réel sur POLITICO.CD

( Republié de, https://www.politico.cd )

Revirement spectaculaire de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ), qui revient sur ses accusations contre Albert Yuma, président du Conseil d’administration de la Gécamines.

La déclaration est sans équivoque. « Du recoupement réalisé, sur base des nouveaux éléments, il appert clairement que la hiérarchie de la Gécamines avait sollicité et obtenu de la part de son partenaire Fleurette Mumi plusieurs interventions financières pour le financement de ses plusieurs projets dont la somme de 128 millions d’euros dans le cadre d’une ligne de prêt sans garantie de 200 millions d’euros », affirme l’avocat Georges Kapiamba.

Dans une longue explication qui s’en suit, M. Kapiamba admet donc que des éléments fournis par Ventora à l’ACAJ établissent que la Gécamines avait effectivement obtenu un prêt de 128 millions d’euros, soit une ligne de 200 000 millions, auprès de Fleurette Mumi suivant l’accord signé le 02 octobre 2017, par Monsieur Kintaleg Alain Mukonda, pour le compte de Fleurette Mumi Limited; et Monsieur Jacques Kamenga Tshimuanga pour la Gécamines.

Georges Kapiamba@KapiambaGeorges

#RDC: Ds 1 déclaration faite hier, l’ACAJ confirme l’existence du prêt d 128 millions d’euros () Gecamines et Fleurette et son transfert effectif sur l compte Gecamines développement, après analyse d + documents. Un rapport détaillé sera publié bientôt sur sa gesto par Gecamines

En décembre dernier, le Parquet général près la Cour de cassation a pris des mesures conservatoires interdisant notamment la sortie du territoire national “au Président du conseil d’administration (PCA), Directeur général (DG) et au Secrétaire général (SG) de la Générale des Carrières et mines (Gecamines).” Une enquête judiciaire sera ouverte à leur encontre.

Ces déicsions de la justice congolais précédaient des accusation de Georges Kapiamba; “Vivement que cette démarche de la justice aille jusqu’au bout parce que nous révélons les actes de détournement de fonds et d’enrichissement illicite dans le chef notamment des mandataires publics“, appelait-il. Le président de l’ACAJ explique que “la Gécamines a été condamnée, il y a quelques mois par les instances judiciaires, à verser la somme de 200 millions de dollars à une des sociétés proches de Monsieur Dan Gertler“.

Par Jenny Van Dakosta Mputu

Droits de l’ homme militant-fondateur et directeur exécutif national de « Pas d’ impunité pour l’Etat congolais » (NIC) – Organisation des droits de l’ homme. 
Adresse: C / O Rapar. 6 Mount Street, Manchester M2 5NS.

Courriel: nicsorganisationhrdc@yahoo.com

Courriel: jennydaostavanmputu@yahoo.com

Téléphone: 00447405082590/00447490875889

www.jennyvanmputu.co.uk

Sheffield, le 19 Fevrier 2020

Categories: Uncategorized

0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *