L’information a été donnée par sa femme et plusieurs de ses proches collaborateurs. Une enquête est ouverte, affirme un officier de l’armée. Le chef des renseignements militaires avait été convoqué à plusieurs reprises ces derniers jours pour répondre à plusieurs accusations (liens avec des groupes armés, tentative de déstabilisation). Selon des sources de la présidence aux chancelleries, il avait même été suspendu. Le porte-parole de l’armée reconnaissait lui qu’une enquête avait été ouverte. Aucun commentaire officiel sur la mort du général Kahimbi à l’heure actuelle.

Par Jenny Van Dakosta Mputu

Droits de l ‘homme militant et fondateur national de directeur exécutif «Pas d’ Impunité verser l’Etat congolais» (NIC) – Organisation des Droits de l ‘homme. 
Adresse: C / O Rapar. 6 Mount Street, Manchester M2 5NS.

Courriel: nicsorganisationhrdc@yahoo.com

Courriel: jennydaostavanmputu@yahoo.com

Téléphone: 00447405082590/00447490875889

www.jennyvanmputu.co.uk

Sheffield, le 28 Fevrier 2020

Categories: Uncategorized

0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *